UN HOMME, UN CHEF-D’ŒUVRE

Par Richard Genty, Richard le Tourangeau,
Compagnon menuisier du Devoir.

 

  François Roux est né à Troyes   le 6 avril 1809. Il est reçu Compagnon menuisier du Devoir en 1833 à Marseille sous le nom de François le Champagne.
  Dans cette même ville, il accepte en 1836 de prendre en charge l’étude et la réalisation d’un ouvrage de menuiserie, dans le cadre d’un défi entre deux sociétés rivales de compagnonnage.
  L’aboutissement de ce chef-d’œuvre exceptionnel est le fruit de 20 années de travail, de sacrifices, de dévouement et de solidarité. L’harmonie architecturale de l’ouvrage aux multiples essences de bois laisse percevoir la richesse technique des quelques 17 700 pièces de bois, toutes assemblées selon l’art de la menuiserie traditionnelle. L’originalité de ce chef-d’œuvre tient au fait qu’il est encore de nos jours entièrement démontable.
  Au lendemain de l’anniversaire des 150 ans de la disparition de François Roux (18 septembre 1865), Richard Genty revient sur l’histoire extraordinaire de cette pièce unique de menuiserie et du génie d’un fils de Troyes.   

 

La conférence sera donnée à 20 heures 30, le samedi 27 février 2016 à la Mairie de Landes-le-Gaulois. Entrée libre et gratuite.

 

 


 



«Tempietto » de François Roux