Le Convivial vous invite à une rencontre avec Hélène Le Dauphin , jeune artiste vendômoise via une exposition dans notre café de plusieurs de ses dessins à compter du 12 novembre prochain. Hélène Le Dauphin est  né le 10 Décembre 1988 à Saint-Cyr-L'Ecole et a passé son enfance à Vendôme  . Elle vit désormais à Meudon après des études d'histoire de l'art à Blois et d'audiovisuel à Nantes. Elle pratique en autodidacte diverses techniques : aquarelle, encre de chine, feutre à alcool, pastel, gouache, acrylique et peinture à l'huile.

 

  «  Je me perfectionne de jour en jour. Tout a commencé dans mes jeux avec ma sœur dans lesquels je m'amusais à créer des petites figurines découpées dans du papier pour inventer des histoires avec mes  propres personnages. » 

   De profil atypique, elle s'est toujours sentie en décalage avec la plupart des gens. Elle devait utiliser une méthode d'apprentissage à part, plus visuel ! D'un esprit très mathématique, elle est  pourtant attirée par les différents arts ; peinture, poésie, musique, théâtre, photographie, cinéma et bande dessinée.  Hélène se définit comme « quelques peu autiste et plutôt bonne élève ! J'étais assez isolée des autres pendant l'adolescence, et me réfugiais dans la littérature, appréciant les péripéties d'Arsène Lupin et les romans de Philip k.Dick, tentant d'écrire mes propres textes. Au lycée, je me  plongeais dans les comics, suivant les aventures des X-men.»  

  Elle commença par publier dans des fanzines, Ganesha et Aventures Oniriques et Compagnie pour lesquels elle élabora cinq courtes bandes dessinées et cinq illustrations de nouvelles. Pour se faire, elle se documenta sur plusieurs domaines: le védisme, l'hindouisme, les contes populaires, les traditions des amérindiens et le soufisme. Elle se confronta pour la première fois au public lors de séances de dédicaces dans des festivals et salons et fit de très belles rencontres.
  Elle collabore actuellement avec l'agronome François Fuchs pour illustrer ses articles traitant de l'écologie. Elle fut contactée par un cousin éloigné qui lui apprit des origines nobles qu'elle
 ignorait et lui commanda un portrait et une représentation du blason familial, ce qui l'amena à s'intéresser à l'héraldique et à l'histoire de la Bretagne.
  Plusieurs de ses projets sont en préparation et verront peut-être le jour après une longue période de gestation. « J'espère notamment réaliser une bande dessinée comportant plus de pages sur un thème qui me tient à cœur. Cependant...  les événements bousculent parfois certains plans et nous nous retrouvons là où nous n'aurions jamais pensé aller... " 

Accéder à l'exposition sur le site.

 

Fin