Née en 1966 à Wuppertal en Allemagne où elle a passé sa jeunesse, Claudia Beyer vit actuellement avec sa famille à Schwelm, une petite ville de Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

  Après quelques détours dans le monde de la publicité elle fait des études d’arts plastiques, d’histoire de l’art et de français à l’université de Wuppertal pour devenir professeure.
  Elle travaille actuellement au collège-lycée de Gevelsberg, la ville jumelée avec Vendôme. Elle y enseigne le français et l’art.

  Elle emploie son temps libre à dessiner et à peindre.  Elle s’intéresse à des techniques différentes comme la peinture à l’huile et à l’acrylique en combinaison avec des matériaux différents.

 

 

  « Dans mes peintures j’essaie de construire des « paysages » abstraits à l’aide de différents matériaux qui m’aident à varier le surface. Je me sers de sable, de la poudre de marbre ou de plâtre pour préparer la toile.
  Après, je cherche à créer des ensembles de formes et de couleurs qui me semblent transporter une certaine harmonie ou une certaine impression. J’essaie d’équilibrer l’image en mettant en relation les taches de couleur et des formes qui correspondent.
  Ce qui m’intéresse c’est la texture du matériel qui réagit toujours un peu différemment avec les couleurs.

  J’essaie de m’éloigner des paysages concrets pour créer une impression plus personnelle pour chaque contemplateur. Avec mes peintures, je ne veux pas raconter des histoires, j’aimerais bien déclencher des impressions ou des sentiments.»

 

 

L'exposition de ses tableaux aura lieu du 28 avril au 2 mai 2017. Le vernissage de l'exposition se fera le 28 avril à partir de 19 heures 30, en présence de Claudia Beyer. Pour ceux qui le souhaitent, on peut prévoir une petite auberge espagnole à la bonne franquette.